Clinique vestimentaire: for a new paradigm of custom-made clothing design

Jeanne Vicérial, PhD student, SACRe PSL PhD Programme, Ensadlab, 
Supervision: Jean-François Bassereau, Aurélie Mosse

Forthcoming summary (UK).

 Aujourd’hui, nous connaissons principalement deux techniques de création et de réalisation vestimentaire : le sur-mesure et le prêt-à-porter. Celles-ci sont habituellement opposées. Si l’on compare ces deux modèles de conception vestimentaire, on peut conclure que : pour le prêt-à-porter, l’individu doit appartenir à une taille et s’y adapter, alors qu’en sur-mesure, c’est le vêtement qui s’adapte à la personne. La présente recherche étudie ces différentes approches afin de les faire converger vers de nouveaux systèmes de création et réalisation vestimentaire qui prennent la forme d’un nouveau paradigme : le « prêt-à-mesure ». Dans la conception prêt-à-porter, le vêtement peut-être considéré comme un produit consommable alors qu’avec le sur-mesure, le vêtement acquiert un statut particulier de par son rapport avec la main de celui qui l’a conçu/fabriqué. Le prêt-à-mesure cherche ce statut de vêtement objet en lien avec le corps de celui qui le porte. Avec le paradigme de la conception en prêt-à-mesure sont conciliés les avantages des deux approches : la rapidité d’obtention du prêt-à-porter et le caractère unique et spécifique du vêtement en sur-mesure. Ce travail est abordé en recherche par le faire, une recherche par le design. C’est à dire une recherche par l’action qui revendique des résultats liés à la pratique, l’obtention d’un vêtement, mais aussi des résultats en recherche. Ces résultats se discutent et se positionnent dans des champs disciplinaires, précisant certaines zones d’ignorance, souvent aux limites de chacune des disciplines scientifiques qui cernent ce sujet de création/conception et réalisation vestimentaire. Le système de mode qui culmine dans la Fast Fashion définit le contexte dans lequel s’est inscrite cette recherche et à partir duquel se déploient trois principales expérimentations: Tricotissage, Accessoire connecté type EEG et la collection vestimentaire « Lignes Noires ». Ainsi, cette recherche « par la pratique » regroupe le projet de création et réalisation vestimentaire en prêt-à-­­mesure et son lot d’actions et de résultats, comme la table de tricotissage (véritable Outil de création et Machine de réalisation), de savoir-faire et d’expertise, d’où naissent des questionnements aboutissant dans leurs études à de nouvelles connaissances interdisciplinaires rendant intelligibles les pratiques anciennes et celles proposées dans le nouveau paradigme du prêt-à-mesure.